LP nugget, Alligator Bogaloo – Lou Donaldson

Il y a des matins comme ça… la journée commence en tombant sur une perle !
Un disque vient d’arriver par courrier. Je fait chauffer l’ampli pendant que je déballe l’objet attendu. Je pose la galette et son lot de surprises à venir… Une baffe ! La cellule m’envoie des arrangements à couper le souffle. Génial c’était un « blind buy ».

Je ne suis pas un mélomane, je ne suis pas un audiophile, je suis un gars qui y va au feeling mais en procédant par empirisme. Mes choix subjectifs quant aux éléments de mon système ont été faits de cette façon. Je m’enquiers d’une histoire, d’une culture et de diverses informations pragmatiques et rationnelles, j’en saisis quelques éléments clés que je recoupe avec des éléments purement sensibles et subjectifs. Ainsi je pense tendre vers un idéal dont je pense maîtriser les compromis.

Un soir, parti sur une recherche d’un disque particulier, je tombe par hasard sur un disquaire en ligne que je ne connaissais pas. Mélomane, disquaire à Nantes. Je feuillette le catalogue. Je ne sais si c’est le nom du shop ajouté au prestige de toutes ces pochettes qui défilent mais me voilà intimidé. Que de références quelques soient les genres. Ca donne des envies de retrouver tout ce que l’on avait en CD, mais en belles galettes noires, grandes !

Je cherchais un standard de la Motown et je me retrouve plongé dans les abysses de Blue Note !

Et puis, dans ces listes, à un moment, mon œil a ripé. Je découvre une sublime pochette faite de fondus de photos de Polly Maggoo avec un titre des plus évocateurs pour moi « Alligator Bogaloo ». En haut à droite un petit label Blue Note finit à qualifier l’objet d’indispensable. Je l’ajoute donc au panier, règle mon achat et repart bâver sur le reste du catalogue…

Ce matin, il est arrivé donc, dans un délais promis et parfaitement conditionné. Me voilà en confiance avec cette boutique. La surprise va maintenant venir de ce disque acheté par un coup de foudre graphico-sémantique, très amusant. C’est énorme. On y retrouve tous les fondements d’une musique moderne et contemporaine qui titille là où ça fait du bien. C’est très groovy dans un jazz accessible des plus fusionnels. Je n’en finis pas de retourner les faces et d’entrer un peu plus à chaque écoute dans des détails rythmiques devenus des classiques de toute musique qui tend à faire danser les gens. On ne doit pas être loin des bases des boogaloo endiablés des sixties londonniennes et de leurs interminables riffs d’orgue Hammond. Une merveille.

Outre le fait que je recommande chaleureusement ce disque aux néophytes en jazz qui pourront y entrer par la grande porte en y prenant un plaisir extrême, je recommande aussi vivement ce disquaire au catalogue impressionnant et disponible en le remerciant pour sa rigueur et ses choix.

Mélomane
2, quai de Turenne
44000 Nantes
France
E-boutique : www.mélomane.fr

…du coup, ce matin, j’y suis retourné, j’ai encore craqué ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>