Playlist, …monday morning listening !

Ce matin, un enchainement de disques me grattouillant les tympans depuis quelques jours, m’a donné une bonne pêche pour la semaine. J’attendais un moment propice pour me reconcentrer sur mon travail et une belle écoute est l’un de mes outils favoris pour cette tâche.

Le soleil daigne montrer le bout de son nez et son spectre effleure le Luxman. L’idée est brillante par son inspiration. Le Lounge Chair me tend les accoudoirs derrière la baie vitrée ensoleillée. Une bonne écoute me sert à faire le vide, à repenser progressivement à des tâches en cours et générer l’étincelle, le déclic qui me fera les accomplir avec le meilleur résultat.

Pink Floyd – More 1969

J’ouvre ma petite discothèque et en sort un Pink Floyd « More » trouvé chez mon petit disquaire de Saint-Raphaël, L’introuvable. Je le dépose sur la platine et part me servir un café avec en fond sonore des champs d’oiseaux, magnifique, doux et léger, les choses commencent bien !
L’écoute prend de l’ampleur, se détaille, je monte le volume. J’ai beau être averti, à chaque écoute de Pink Floyd je pense que cela va devenir complexe assez vite, et puis non, c’est ultra fluide, simple, épuré à l’extrême, tout est formidablement positionné. Il n’y a qu’à s’installer de façon confortable et se laisser aller. C’est toujours un formidable voyage. Et puis, malgré l’aspect dramatique du film, on retrouve dans cet album tout l’engouement floydien propre à une visualisation surexposée très onirique et finalement paisible.

Janko Nilovic n°36 – Rythmes Contemporains

Mon second choix se portera sur l’écoute d’un p’tit cadeau que je me suis fait récemment, Janko Nilovic n°36 « Rythmes Contemporains » (n°0199) trouvé chez Cosmic Groove. Cela m’a permis de découvrir ce compositeur, maître reconnu de l’illustration sonore. Ce que j’en ressens à l’écoute de ce disque c’est qu’il y a un groove puissant et roulant à la Lalo Schiffrin dont je raffole et des envolées psychédéliques qui me ramènent au Pink Floyd « More » écouté juste avant. Le résultat semble tout aussi hybride qu’il est jouissif. Le haut rendement du système, en dépit de l’assez faible volume que je m’autorise chez moi, restitue l’éclat progressif de chaque morceau, c’est du grand art.

Je suis emballé et commence à m’informer sur quelques autres de ses productions susceptibles de m’intéresser comme « Vocals Impressions », « Soul Impressions » ou « Chorus ». A suivre…

The Northern Soul Story vol. 4 – Casino Wigan

Pour finir, je sort religieusement un autre petit achat de Noël absolument propice à un crescendo joyeux et profond dans la bonne humeur. The Northern Soul Story vol. 4 « Casino Wigan » est le quatrième opus d’une série dédiée à cette musique puissante et dansante, dérivé anglais de la soul américaine. Les volumes sont classés par Casino, qui n’étaient autres que les grandes enseignes commerciales de la danse que l’on connait aujourd’hui. Chacun ayant un son, une signature, ses sets de DJ spécifiques, son style en résumé.
J’ai trouvé cette perle chez Audio Analogue, puriste du vinyle audiophile et qui n’aurait pas fait ce choix dans son catalogue sans être sûre de la qualité de celui-ci.

C’est une musique chaude et très riche dans les orchestrations, il y a cette ampleur des grands orchestres de Vegas, ça flamboie ! On y croise Tobi Legend, Paul Anka, Jimmy Fraser ou The Jades, c’est un véritable feu d’artifice de grandes voix accompagnées par de puissants orchestres. Je chevauche mon GS 160 et direction les Wigan allnighters !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>