Hommage à Eames par Davone…

Ma passion pour le design et notamment les productions de Charles et Ray Eames s’étale suffisamment ici pour que la curiosité qui va suivre ne vous étonne pas trop, voir vous séduise au premier coup d’œil.
Car après avoir cherché maintes informations sur leurs créations et notamment sur des modèles d’enceintes plutôt confidentielles aujourd’hui sous le nom de Quadreflex et dont je vous parlerais plus tard, je ne trouvais finalement pas tant de choses dans ce pur style graphique doux et boisé au parfum de début de sixties.

Et c’est il y a quelques soirs de cela que, en parcourant l’excellent 6moons.com, je tombe sur cette annonce de Davone Audio, le fabriquant d’enceintes Danois. Cette marque avait d’entrée attiré ma curiosité avec leur modèle Rithm absolument superbe, plutôt plébiscitée par les audiophiles et côtoyant les grandes grâce à un design original et « malgré » un prix des plus abordables.

Cette annonce, c’est la RAY !

Le nom est suffisamment évocateur pour comprendre l’exaltation de la féminité de cette enceinte totalement « autre » par rapport à ce que l’on a l’habitude de voir. Ray, l’épouse et alter ego de Charles se serait sans aucun doute reconnue dans cette délicate et légère pièce aux courbes élégantes habillées de Noyer en symétrie du fameux Lounge Chair créé par le couple en 1956.

Totalement inspirée par celui-ci, elle s’y juxtapose comme un pod sorti d’un bon vieux « la guerre des mondes », emprunte d’une modernité subtile, elle véhicule une certaine classe décalée qui lui suffit à vous emmener dans une époque onirique d’où elle fait sien, le temps.
Davone a attendu le High-End de Munich pour la présenter devant un parterre de connaisseurs des plus exigeants. Cette petite paire d’enceintes est donc promise à une obligation de qualité tant esthétique qu’auditive.

Elle embarque un haut-parleurs coaxial de 8 pouces de chez Davone enveloppé par un bois multiplis collé pour une bonne compression de l’ensemble. Le piètement est d’acier à l’instar du fauteuil et reprend l’étoile à quatre branches de son ottoman lui offrant une bonne stabilité. La paire est annoncée 7500 $ mais dans les couloirs du high-end, les passants s’arrêtent attirés tant par les oreilles que pour le plaisir des yeux ce qui est plutôt bon signe.

Le site de Davone :
Davone Audio

Pour en voir plus, quelques images :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>